QCM - Orthopédie - Chapitre 4-A : Orthopédie pédiatrique - Malformations congénitales.

Trois mécanismes principaux interviennent dans la genèse des malformations des membres.

Question n° 1

La maladie des brides amniotiques est classée dans la séquence disruptive (accident pendant le développement).

Question n° 2

Le pied talus valgus est une déformation.

Question n° 3

Le syndrome positionnel asymétrique est une déformation.

Question n° 4

Les dysmélies transversales isolées sont classées dans la catégorie "défaut de formation".

Question n° 5

Le torticolis congénital est une malformation.

A propos des malformations des membres.

Question n° 6

Les mains bottes radiales par agénésie du radius sont toujours une malformation isolée.

Question n° 7

Le pied métatarsus varus est une déformation.

Question n° 8

Certaines syndactylies surviennent en dehors de tout contexte héréditaire (génétique).

Question n° 9

Les amputations congénitales associées à des sillons congénitaux rentrent dans le cadre de la maladie amniotique.

Question n° 10

Il existe des scolioses congénitales malformatives.

Question n° 11

A propos des malformations et des déformations, toutes les affirmations suivantes sont fausses sauf une :

A. Les mains bottes radiales par agénésie du radius (dysmélie longitudinale externe du membre supérieur) sont toujours une malformation isolée.

B. Le metatarsus varus est une malformation (et non une déformation) fréquente du pied.

C. Toutes les syndactylies surviennent dans un contexte héréditaire (génétique).

D. Les amputations congénitales associées à des sillons congénitaux rentrent dans le cadre de la maladie amniotique.

E. Il n'existe pas de scolioses congénitales malformatives.

Question n° 12

Les anomalies suivantes sont des déformations SAUF UNE. Laquelle ?

A. La plagiocéphalie

B. La turricéphalie

C. Le bassin oblique congénital

D. Le métatarsus varus congénital

E. Le pied talus valgus congénital

Question n° 13

Un enfant de 2 ans mesurant 70 cm se présente à la salle d'urgence avec une fracture du fémur à la suite d'une chute banale de sa hauteur. A l'examen clinique vous remarquez une coloration bleue des sclérotiques et une hyperlaxité ligamentaire.

Le diagnostic que vous évoquez est :

A. un rachitisme

B. une ostéogenesis imperfecta

C. une ostéopétrose idiopathique juvénile

D. une maladie de Marfan

E. une ostéodystrophie rénale

Page suivante