Jean-Joseph Tricot-Royer (1875 - 1951)

Histoire de la Médecine

Né à Vilvorde en 1875, Joseph Tricot-Royer est diplômé docteur en médecine en 1899. Il s'établit d'abord à Beauvechain, mais l'absence de vie culturelle lui manque. Il s'exile à Paris où il fréquente divers laboratoires, se mêle aux mondes littéraire et artistique et effectue plusieurs voyages.

Il se spécialise ensuite en art dentaire et s'installe àAnvers comme médecin-stomatologue. Passionné par l'histoire, il reprend des voyages en Orient et dans le Nouveau Monde.

En 1920, battant le rappel auprès des historiens de la médecine, il organise à Anvers le premier "Congrès de l'Histoire de l'Artde Guérir" rassemblant 191 participants. L'année suivante,le deuxième congrès se tient à Paris où est fondée la Sociétéinternationale d'Histoire de la Médecine dont il est le président-fondateur. Cette société ayant son siège à Paris est toujours bien active.

En 1925, avec le titre de maître de conférences, J. Tricot-Royer est appelé à l'Université pour y enseigner l'histoire de la médecine, matière abandonnée au programme des cours pendant plus de 40 ans depuis l'éméritat de Pierre-Jean Haan en 1882. 

A la même époque, il collabore avec Charles Nelis à l'identification des ducs de Brabant et rencontre Franz-André Sondervorst qui sera son successeur.

Par le biais de la Société qu'il a fondée, J. Tricot-Royer, qui accède à la retraite en 1950 à l'âge de 75 ans, s'est taillé une réputation internationale. Son oeuvre historique qui comprend plus de 120 livres et publications, embrasse tous les aspects d'histoire de la médecine sans négliger celles qui sont consacrées au folklore médical, à la médecine religieuse et à l'archéologie.

Illustrations

Notice biographique par le Dr F.-A. Sondervorst - in Annuaire UCL 1951 - 1952

Les professeurs par spécialité : 1835 - 1985

Retour à la page d'accueil