Le Professeur Albert de Coninck, professeur émérite de la Faculté de médecine, s'est vu remettre la croix de Chevalier de la Légion d'Honneur par S.E. Alain Pierret, Ambassadeur de France, le 11 décembre 1992.

Le Professeur de Coninck, né en 1915, a suivi la formation de chirurgie générale durant son internat â l'UCL et se perfectionna dans le service du Professeur de Gaudart dAllaines (Hôpital Broussais, Paris). Ayant franchi tous les échelons de la filière hospitalo-universitaire, il a été nommé professeur de chirurgie plastique en 1974 et s'est spécialisé dans la discipline nouvelle qu'était la microchirurgie.

Il fut un des premiers promoteurs de la microchirurgie en Belgique. Cette technique associait une conception toute différente de l'approche des tissus et un respect de leur structure. Celle-ci ouvrit des possibilités nouvelles en chirurgie plastique et réparatrice comme le transfert des lambeaux libres et la réimplantation d'extrémités de membres (doigts, orteils,... ). Le P' de Coninck proposa des techniques opératoires inédites qui ont fait l'objet de publications originales en Belgique, en France et aux U.S.A.

Il a, par ailleurs, été nommé Président du Groupe Européen pour l'avancement de la microchinirgie (GAM) en 1976.

Sa renommée, son attachement à la France et à la francophonie, lui ont valu d'être appelé à présider en 1985 la Société française de Chirurgie plastique reconstructive et esthétique, hom- mage exceptionnellement conféré â un étranger, et d'être reçu en 1986 comme membre correspondant de l'Académie Nationale de Médecine de France. Sa collaboration avec de nombreuses sociétés françaises ayant été des plus précieuses, le gouvernement français a tenu â lui témoigner toute sa reconnaissance en lui accordant la plus prestigieuse de ses distinctions.