PATHOLOGIE INTRA- et EXTRA HOSPITALIERE

Les travaux de Bounameaux (réf 1) ont bien illustré que le risque thromboembolique ne se limite pas à la période d'hospitalisation mais qu'après une chirurgie notamment, il persiste bien au-delà du retour à domicile. Dans cette étude, un tiers des embolies pulmonaires au décours de la chirurgie générale et digestive surviennent au domicile (figure 2). Le raccourcissement des durées d'hospitalisation notamment en chirurgie ne fera que conforter cette tendance, si une prophylaxie adéquate n'est pas prolongée après le retour à domicile.


figure 2

Page suivante