Figure 9: le jugement clinique est pris en défaut une fois sur deux dans le diagnostic de l'embolie pulmonaire. Il doit être impérativement corroboré par des tests complémentaires.
Retour Texte