Figure 5: fréquence de l'APCR dans la population belge, au sein d'un groupe contrôle et chez des patients souffrant de pathologie thromboembolique (Hainaut et al., réf. 3).Cette anomalie est retrouvée chez plus de 20 % des patients.
Retour Texte