Figure 11: l'étude PIOPED a vérifié par l'angiopneumographie la performance des résultats scintigraphiques. Si la situation apparaît claire pour les scintigraphies de probabilité élevée et normale, les deux groupes avec probabilité intermédiaire et faible voient cohabiter des proportions importantes de patients atteints d'embolie pulmonaire et de patients exempts de cette affection. Ce groupe doit donc être qualifié de scintigraphie non diagnostique. La valeur prédictive de la scintigraphie est toutefois modulée par la confrontation avec la probabilité clinique (cfr figure 11b).
Retour Texte