5° Vascularisation et innervation

La vascularisation artérielle du pharynx provient en majeure partie de l'artère pharyngienne ascendante. Celle-ci naît de la carotide externe un peu au-dessus de la linguale et s'applique immédiatement sur la paroi pharyngée à laquelle elle se distribue en donnant généralement trois branches : inférieure, moyenne et supérieure.

Toute la vascularisation artérielle est donc tributaire de la carotide externe.

Les veines pharyngiennes se jettent dans la jugulaire interne.

L'innervation motrice est assurée par le glosso-pharyngien et surtout par le nerf spinal.

L'innervation sensitive extrêmement riche est assurée avant tout par le vague, plus accessoirement par le glosso-pharyngien qui innerve la partie antérieure des parois latérales et enfin par le trijumeau qui innerve la région de l'orifice tubaire.